Matériel : l’équipement de camping

Accueil > Notre retour d’expérience > Matériel : l’équipement de camping

Le sac de couchage :

L’indispensable pour tout voyage est bien sûr le sac de couchage. Acheté en France, nous avons privilégié une bonne tenue des températures avec un poids et un encombrement le plus limité possible, et nous nous sommes orientés vers des sacs sarcophages offrant les rapports prix/poids/encombrement/températures qui nous semblaient être les meilleurs. L’équation étant relativement complexe, chacun sera libre de choisir le sien en fonction de ses priorités, sachant que nous conseillons quand même un sac dont la température limite de confort se situe aux alentours de 5°C. En effet, lors de notre voyage nous étions dans l’Ouest Américain de septembre à novembre et les gelées n’étaient pas rares, nous avons eu de la neige dès le mois de septembre à Yellowstone (où le parc a même été fermé quelques jours) et évidemment plus tard en octobre des parcs en altitude comme Yosemite, Grand Canyon ou Bryce Canyon sont aussi assez froids. Plusieurs fois nous avons aussi eu du gel à l’intérieur du véhicule et fin novembre pour la traversé du Colorado, les températures sont descendues sous les -10°C. A l’inverse en automne il fait encore assez chaud lorsque l’on n’est pas en altitude, notamment en Californie ou dans le Nevada, sans parler du Nouveau Mexique ou de l’Arizona. Un sac « Température confort: 10°C, Température limite confort: 6°C » nous est donc paru comme étant un bon compromis sachant qu’il est possible si vraiment on a trop froid d’acheter pour quelques dollars une petite couette supplémentaire dans un Walmart :

Roadtrip USA - Dormir dans sa voiture - achat 05

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tente :

Si nous avons passé l’essentiel de nos nuits dans notre véhicule sur des parkings de Walmart (où notre tente ne nous a pas été d’une grande utilité !), il peut aussi être sympa de sortir de son véhicule et de poser sa tente dans les campgrouds. Pour nous la tente n’a donc pas été une priorité et nous avons acheté une tente classique, économique et peu encombrante. A l’inverse, si l’on prévoit de faire toutes ses nuits en campgrouds, l’investissement dans une tente un peu plus évoluée peut être intéressant. A savoir, si les tentes Quechua « Deux secondes » de chez Décathlon sont tentantes, elles ne sont pas forcément recommandées car une fois repliées elles forment un disque de minimum 66cm de diamètre assez pénible à transporter en randonné et carrément impossible à mettre dans des bagages!

Concernant le tapis de sol/matelas, nous avons longuement hésité entre acheter quelque chose avant de partir ou sur place. Nous avons finalement choisi de ne pas nous encombrer avec un matelas dans les bagages, car même gonflable l’encombrement et le poids ne sont pas négligeables. Nous avons donc opté pour un matelas en mousse acheté à Walmart pour 11$ et nous ne regrettons vraiment pas car nous avons relativement bien dormi avec : www.walmart.com/ip/Mainstays-1.25-Convoluted-Foam-Topper-Twin/10055840

Roadtrip USA - Dormir dans sa voiture 03

 

 

 

 

 

 

 

Plus d’infos sur notre mode de logement ici : Le logement

 

L’hygiène :

Ici, pas de grande surprise. La classique petite trousse de premiers secours et les produits d’hygiène classique sont à ne pas oublier. Mais aux Etats-Unis, vous n’aurez pas de soucis pour combler un oubli !

A noter, les lingettes bébé sont bien pratiques pour se rafraichir. Nous avons aussi hésité à prendre un sac « douche solaire » ; nous ne l’avons finalement pas pris mais pourquoi pas. Par contre il n’est clairement pas la peine de s’encombrer avec des jerricanes souple de camping car l’eau étant vendue au gallon, on se retrouve rapidement avec une collection de bidons de 4L (1 gallon = 3,79 litres pour être précis).

Enfin, pour gagner en poids et volume dans les bagages, nous avons opté pour des serviettes microfibre. Elles ne sont pas forcément plus chères et le rapport encombrement/absorption et vraiment très intéressant. Attention par contre, elles sont souvent annoncées « séchage rapide », ce n’est pas faux mais il n’y a pas de miracle et il faut quand même bien prendre le temps de les laisser sécher sinon vous n’échapperez pas aux odeurs.

 

L’alimentation :

Sur ce poste, à part notre beau couteau Laguiole, nous sommes partis sans rien de particulier. Sur place, on adopte vite le mode de vie américain et beaucoup de repas sont pris dans les fast food. Si l’on veut varier un peu, on trouve aussi dans tous les Walmart des réchauds pour pas cher (www.walmart.com/ip/Coleman-One-Burner-Propane-Stove/20369794) mais n’espérez pas trouver autant de diversité qu’en France pour les plats en conserve, et passé le Chili, vous aurez très vite fait le tour : www.walmart.com/Canned Goods & Soups.

Le seul ustensile que nous avons regretté de ne pas avoir emmené est un ouvre boite, cela nous aurait évité de passer une heure à chercher pour finalement repartir avec un ouvre boite high tech relativement cher, pour déguster un chili douteux et ouvrir quelques boites de fruits au sirop ou de légumes.

 

 

A venir : le matériel de randonnée

 

Un commentaire sur “Matériel : l’équipement de camping

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s